Sabine Argaut, à la direction du chœur Vibrations ©Vibrations

Gildas Pugier, Sabine Argaut. L’un est chef de chœur de l’Opéra de Rennes (Ille-et-Vilaine) et chœur de chambre professionnel Melisme(s). L’autre dirige une dizaine de formations d’amateurs, depuis des ensemble de jeunes ou d’adultes débutant au conservatoire de Vannes (Morbihan), jusqu’au chœur de chambre Vibrations, regroupant des amateurs de haut niveau, à Rennes. L’un et l’autre ont embrassé la carrière de chef de chœur par passion de la musique vocale et des relations humaines. Regards croisés.

Faire passer la musique de la partition au public. C’est ainsi que Gildas Pungier, chef de chœur à l’Opéra de Rennes et de l’ensemble Melisme(s), propose de définir sa fonction. Pour lui, diriger c’est transmettre, trouver les moyens pour que la pensée musicale du chef puisse s’incarner chez les chanteurs. En effet, la musique ne veut rien dire sans les interprètes. Il faut donc chercher comment les signes imprimés peuvent devenir des sons. D’un côté il y a l’incarnation de la musique dans la pensée du chef et de l’autre côté, chez les chanteurs. Entre les deux, le geste, résume-t-il.