Un journal, quel qu’il soit, c’est une équipe. Et même si j’ai plus ou moins commencé toute seule, j’ai été rejointe par des gens formidables. Je suis fière de travailler avec eux et de vous les présenter.

Earnest Bubulle de Surcroît

Chanteuse, Earnest Bubulle de Surcroît (mais j’aime l’appeler Bubulle) est aussi étudiante en anglais et dessinatrice. Quand elle ne charme pas nos oreilles avec sa belle voix d’alto, ses bandes dessinées et son humour -parfois un peu grinçant- donnent de la couleur et du pep’s aux pages de Trémolo Magazine. Comme un rappel qu’on peut parler de musique sans forcément se prendre au sérieux.

 

Frédéric Boucher

Auteur, journaliste, pianiste, professeur de piano et directeur artistique de l’Amah (Académie Musicale Augusta Holmès), Frédéric vit en Ile de France. Il écrit pour Au bonheur du piano et collabore avec France Classique. Il aime parler des interprètes et des instruments.

Son site

 

Benjamin Goron

Auteur, journaliste, interprète, Benjamin est né en Corrèze mais vit près de Montréal depuis une dizaine d’années. Il travaille actuellement comme conseiller au contenu musical et rédacteur pour l’orchestre symphonique de Montréal. Parallèlement, il collabore à plusieurs revues : La Scena musicale, L’Opéra, Ludwig Van Montréal, Sorties Jazz.

Benjamin est arrivé dans l’équipe avec une grande envie de parler des instruments rares.

Son site

Alice Petit

Même si Alice n’est pas journaliste, elle a un œil de lynx. Impitoyable chasseuse de coquilles, elle relit et corrige nos textes chaque mois.

 

 

 

Hélianthe

Chat de gouttière à tendance chartreux, décrété le plus intelligent et le plus pot de colle de l’ouest, Hélianthe fait très bien le soutien moral les jours de bouclage.

 

 

Emmanuelle Bordon

Nantie de tout un tas de diplômes inutiles, je suis devenue journaliste par hasard et sur le tas et ce métier m’a tout de suite plu. Parallèlement, je tente aussi de faire de la musique avec ma voix de mezzo.

J’aime le journalisme, j’aime la musique, quoi de plus logique que de créer un magazine musical ? J’adore rencontrer les musiciens comme les luthiers, parler de sujets diversifiés et aller à la découverte de ce que je ne connais pas encore.

Mon travail change tout le temps : reportages et écriture mais aussi mise en page et travail administratif… Je fais tourner la machine et je n’ai qu’un souhait : que vous ayez autant de joie à lire que j’en ai à écrire.

NB : Cette équipe n’est pas immuable. Des journalistes sont susceptibles de la rejoindre, plus ou moins ponctuellement. Par exemple, Amélie Tsaag Valren a écrit un article pour le dossier du numéro 12. Un collaboration qui restera probablement unique, parce que ses spécialités sont plutôt le cheval et la génétique, mais qui n’en a pas moins été fructueuse.