Etre en situation de handicap et, néanmoins, musicien. C’est l’aventure qui se vit au sein des Percussions de Treffort, un groupe de percussionnistes qui mêlent des personnes porteuses d’un handicap mental et des valides, tous musiciens professionnels. Histoire d’un long cheminement.

De l’activité éducative à la professionnalisation. C’est le pas qui a été franchi par les membres des « Percussions de Treffort ». L’histoire commence en 1979 sous l’impulsion d’Alain Goudard. Chanteur, saxophoniste, clarinettiste, il éprouve un vif intérêt pour la voix et pour la création contemporaine. Animateur musical, il est déjà amené à donner accès à la musique à différents publics.

Alain Goudard, musicien et chef de chœur au conservatoire de Bourg en Bresse (Ain), directeur artistique de Résonance contemporaine et des Percussions de Treffort à l’ESAT de Treffort-Cuisiat (ADAPEI de l’Ain). ©Yannis Boyer

Thérapeutique et pédagogie

Au tout début, l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de Treffort-Cuisiat (ADAPEI de l’Ain) sollicite Alain Goudard pour mettre en place une activité thérapeutique et pédagogique au sein de l’atelier musique du foyer des résidents. En collaboration avec un des éducateurs (…) Pour continuer votre lecture, connectez-vous ou abonnez-vous

Pour en savoir plus : Le site de Résonance Contemporaine-clic
La discographie des Percussions de Treffort – clic